Menu

Dépoussiérage industriel, la meilleure protection pour le personnel

- Industrie
Dépoussiérage industriel, la meilleure protection pour le personnel

Le terme dépoussiérage industriel désigne un ensemble de techniques de gestion des flux d’air polluant à l’intérieur d’un local de travail. Ce lieu est effectivement sujet à des poussières (sèches ou humides), mais aussi à d’autres particules nocives et engendrées par les machines industrielles. Le dépoussiérage prend souvent la forme d’un assainissement particulaire de l’air, à l’intérieur pour protéger les travailleurs, et à l’extérieur pour préserver l’environnement. Un procédé qui implique tout une batterie d’équipements, dont des bandeaux aspirants, des anneaux de Pouyès, des bras d’aspiration, ou encore des filtres à poussière. A noter que le marché propose actuellement des dépoussiéreurs propres : peu énergivores, avec en prime de très faibles émissions.

Deux techniques de dépoussiérage très courantes

Le dépoussiérage industriel implique deux techniques bien définies, à savoir le confinement et le captage des particules. Focus sur ces méthodes révolutionnaires destinées à assainir l’air dans un environnement de travail.

Confinement

Le confinement consiste surtout à confiner la zone à traiter au moyen de cloisons, afin de réduire la quantité d’air à traiter. Un procédé révolutionnaire qui révèle toute son utilité dans une usine de textile. Les cloisons doivent surtout présenter une ouverture assez large, garant d’une bonne circulation de l’air. En effet, la vitesse de passage des particules au niveau de ce seuil sera fonction du débit d’air. Selon la surface totale de la zone cloisonnée, elle va de 0,5 à 5 m/s. Enfin, une mise en vitesse peut venir optimiser le confinement. Le mieux est surtout de procéder de manière progressive, au risque d’augmenter les pertes de charge. Un cas de figure qui se traduit par l’échec du système de dépoussiérage.

Captage des particules

Pour réussir le captage des particules, un système d’aspiration bien abouti s’impose. L’idée est de créer un courant d’air, afin d’aspirer les poussières et particules nocives. Une fois à l’intérieur du dépoussiéreur, celles-ci sont acheminées vers la zone de séparation. L’air ainsi assaini sera alors renvoyé à l’intérieur du local de travail.

La pose d’un système de dépoussiérage industriel

L’installation d’un système de dépoussiérage industriel relève des compétences des professionnels. Leur savoir-faire en aéraulique, ainsi que leur expertise en termes de traitement de l’air industriel les prédisposer à réaliser cette opération pour le moins complexe. De manière générale, ces professionnels procèderont préalablement à une visite sur place, afin de déterminer le système de dépoussiérage adéquat. Leur attention portera surtout sur les points de captation et l’équilibre aéraulique à l’intérieur de l’environnement de travail. Un mode de procédé qui permet aussi un bon choix du moyen de captation, type de décolmatage à utiliser, ou encore du type de média filtrant à mettre en œuvre.

Un dépoussiérage certifié ATEX

Un système de dépoussiérage conforme aux normes ATEX est l’assurance d’un environnement sûr pour le personnel. Afin d’estampiller le dispositif de ces quatre lettres, les professionnels veilleront notamment à gainer l’évent d’explosion vers l’extérieur, et s’assureront de la présence d’un clapet anti- anti-retour de flamme. Dans certains cas, ils pourront aussi juger bon d’ajouter un évent indoor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *