Menu

Guide complet de la motorisation portail coulissant

- Pratique
Guide complet de la motorisation portail coulissant

Les avantages découlant d’un portail coulissant sont légion. Il constitue par exemple la solution idéale pour un espace réduit. On note aussi la possibilité de l’installer sur un terrain légèrement en pente. L’aspect pratique se trouve surtout décuplé en utilisant la motorisation portail battant. Cet automatisme pour portail s’intègre sans souci dans un système domotique.<!-more->

Utiliser un automatisme pour portail dans les règles de l’art

La facilité d’utilisation est un des termes accompagnant un moteur portail coulissant. Cela dit, les utilisateurs potentiels doivent être formés, en référence au manuel. Mieux vaut par exemple s’en tenir aux dispositifs de commande (télécommande, sélecteur à clé, ou application Smartphone) pour actionner le portail coulissant. Néanmoins, après avoir débrayé le motoréducteur, une manipulation manuelle reste possible, pour permettre le passage. Il faut aussi enlever tout obstacle avant la fermeture du portail. Dès le moindre dysfonctionnement, le recours aux services des professionnels est très recommandé.

La fonction Détection d’obstacle

Une motorisation portail battant est généralement agrémentée de la fonction Détection d’obstacle. Ce dispositif de sécurité par excellence arrête le mouvement du portail coulissant, dès la détection d’un obstacle. La paire de photocellules déclenche alors feu clignotant. Au bout de 30 secondes sans commande spécifique, le portail inverse son mouvement. De même, en cas d’obstacle lors de la fermeture et si la fonction Fermeture automatique est activée, la temporisation est automatique.

Pourquoi aligner les photocellules ?

Un bon alignement des photocellules garantit le bon fonctionnement de l’ensemble des fonctionnalités d’un automatisme pour portail coulissant. Dans le cas du Kit FAAC 720, il se traduit par un seul voyant rouge. Si un second voyant s’allume, mieux vaut couper le faisceau infrarouge avec la main, jusqu’à ce qu’un clic de relais se produit. En outre, la carte électronique d’une motorisation portail battant se met en veille au bout de 60 secondes sans commande. Un mode qui met les photocellules hors tension. Une impulsion sur n’importe quel bouton permet alors de gagner 60 secondes supplémentaires.

La pile de la télécommande

Un Kit de motorisation portail coulissant inclut toujours une paire de télécommandes. Leur portée est nettement diminuée quand les piles tendent à lâcher. Un autre signe alarmant : le voyant et le feu clignotant deviennent très faibles. Il faut alors remplacer les piles avec des modèles similaires. Néanmoins, certains modèles comme le Kit FAAC C720 Cyclo Intégral permettent d’éviter cette fastidieuse tâche. En effet, il est pilotable via une simple application Smartphone.

Louer les services d’un personnel qualifié

Afin de garantir une utilisation sans souci, mieux vaut faire appel aux professionnels pour la pose, l’entretien, ou encore la réparation d’une motorisation portail coulissant. Une option qui garantit la mise en conformité de l’automatisme de portail coulissant aux normes Européennes. Un personnel qualifié a aussi l’expertise requise pour mettre l’alimentation électrique aux normes NF C 15-100. De plus, la pose du disjoncteur (indispensable pour se prémunir contre les risques de surtension) présente un certain degré de complexité. Enfin, au terme de la pose, les professionnels peuvent procéder à toute une série de vérifications visant à s’assurer du bon fonctionnement de l’automatisme pour portail.