Le soutien scolaire à domicile est-il efficace

Beaucoup de parents qui font appel aux services de répétiteurs ou qui inscrivent leurs enfants à des cours particuliers se disent satisfaits de leur investissement. C’est à croire qu’ils se plaisent à se persuader que du moment qu’ils ont injecté de l’argent en plus dans la scolarité de leurs enfants, c’est forcément rentable. Mais de façon beaucoup plus concrète, il n’y a qu’un instrument à l’aune duquel l’efficacité des cours à domicile devrait être évaluée : il s’agit de l’amélioration du niveau général de l’élève et de sa moyenne. Pour que ce résultat soit atteint, il faut un travail de fond sur beaucoup de paramètres que nous allons préciser plus bas.

Des cours de renforcement dés l‘école primaire ?

Dans la plupart des cas, les parents affirment leur satisfaction par rapport aux cours de renforcement dont leurs enfants bénéficient, qu’ils soient gratuits ou payants. Cette situation semble bénéficier aux élèves du primaire en particulier lorsque le soutien scolaire leur est apporté au sein de leur établissement. Les cours privés restent tout de même dans leur objectif de conquérir l’école primaire qui, jusqu’à là, reste aux mains des administrations de ladite école. Découvrez les cours particuliers à domicile de ce site si votre choix est porté sur le privé.

Qu’en est-il du collège ?

Lorsque l’enfant embrasse la puberté au collège, il a tendance à vouloir se détacher de toute activité pédagogique pour se consacrer plus de temps afin de vaquer à ses loisirs d’ados. Ce moment se présente souvent comme une période trouble dans laquelle l’adolescent perd ses repères et se braque contre son monde et l’autorité de l’adulte. C’est la raison pour laquelle l’intervenant pour les cours particuliers de l’enfant se doit d’être, en plus de son caractère d’accompagnant scolaire, un accompagnant sur le plan psychologique et émotionnel pour l’enfant concerné. C’est la seule période critique car une fois que les enfants arrivent au lycée, ils redeviennent un peu plus maitrisables que lorsqu’ils venaient d’embrasser la puberté.

Rédigé par
Plus d'articles de Cebeji

Un serrurier, vite !

C’était un soir, tard, rentrant d’une longue et fatigante journée de boulot....
Lire la suite