Menu

Halloween, on en parle un peu ?

- Loisirs
Halloween, on en parle un peu ?

L’Halloween d’aujourd’hui est défini par de jeunes enfants allant de maison en maison la nuit du 31 octobre. À la tombée de la nuit, ces derniers se vêtissent de divers costumes pour recueillir des friandises. Bien que l’Halloween puisse sembler un moment où les enfants s’amusent à sculpter des citrouilles et à ramasser des bonbons, peu de gens connaissent les origines de cette fête et ses traditions qui remontent à des siècles.

Les origines de l’Halloween

Les origines d’Halloween remontent à l’époque des Celtes, une population qui occupait la région qui est aujourd’hui l’Irlande, le Royaume-Uni et le Nord de la France. Il y a environ 2 000 ans, ce peuple célébrait leur nouvelle année le 1er novembre. Cette journée a marqué la fin de l’été et était considérée comme une période de pénombre et de froid à l’approche de l’hiver. Les Celtes associaient cette période de l’année à la mort.

Le 31 octobre, la veille du nouvel an celtique, ils ont célébré une fête appelée Samhain. Cette célébration fut soutenue par la croyance que les fantômes des morts erraient sur la terre. On dit que les prêtres (druides) étaient capables de communiquer avec ces esprits fantômes et prédire l’avenir..

Rituels et offrandes

Les prêtres allumèrent de grands feux cette nuit-là et les gens se rassemblèrent pour brûler les récoltes et les animaux en sacrifice aux divinités celtes. Pendant cette fête, ils portaient des têtes et des peaux d’animaux en guise de costumes.

Le déguisement a été fait pour que les « esprits des morts » ne reconnaissent pas l’identité des vivants. Il a également été pratiqué par des individus imitant des êtres surnaturels que l’on prétendit, à l’époque, errer sur terre. On croyait également que ces animaux communiquaient avec les morts et que les chats noirs étaient capables d’héberger les âmes des sorcières

Les druides allaient de maison en maison pour réclamer des aliments spécifiques à offrir aux esprits afin de les calmer. Si leurs demandes n’étaient pas exaucées, la croyance fut que ces personnes et leurs foyers seraient maudits. La prospérité était cependant promise à ceux qui donnaient généreusement.

Halloween, jour de la Toussaint

En l’an 800, l’influence du christianisme s’était répandue dans les terres celtiques. Au VIIe siècle, le pape Boniface IV désigna alors le 1er novembre comme jour de la Toussaint, un temps pour honorer les saints et les martyrs. La nuit précédente, la nuit de Samhain, se fit ensuite appeler All-hallows Eve ou Holly Eve, puis finalement, Halloween.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *